© 2019 par Ma & Ky & Mi

Brésil

Après plusieurs séjours en Europe, un coup du destin nous a permis de mettre le pied dans la spirale incessante du voyage lointain : ma cousine et sa famille ont eu l'opportunité de s'expatrier au Brésil.

Le Brésil me faisait rêver depuis longtemps, et me semblait à la fois complètement inaccessible. Trop loin, trop vaste, trop instable, trop prestigieux pour moi. Des tas d'images me venaient en tête, des plantureuses brésiliennes bougeant leur corps à la perfection sur de la samba, des garçons aux muscles saillants jouant au foot sur les plages immenses et immaculées, un Cristo bienveillant protégeant la baie de Rio... Vous savez faire mieux en terme de clichés ?

J'ai réuni tout mon courage, parce que j'avais très peur de partir si loin et de prendre l'avion pour tant d'heures de vol, et j'ai embarqué mes enfants pour traverser l'Atlantique et voir de nos propres yeux ce qu'était le Brésil.

Notre voyage s'est découpé en 3 étapes : Rio, puis Ilha Grande et enfin Paraty

 

 

RIO DE JANEIRO
ILHA GRANDE
PARATY
En voir plus

Nos coups de cœur

-Monter au fort de Leme :

Le fort de Leme est situé tout au bout de la plage d’Ipanema, une plage calme et familiale. C’est une petite balade très agréable et très facile avec les enfants, où nous avons pu observer nombre de petits singes ! Le chemin est pavé et ombragé, bordé de jolies fleurs, de papillons et autres lézards.. D’en haut la vue est très jolie, et donne une première impression de la ville et de son littoral.

-L’ascension du Corcovado en petit train :

Le Christ Rédempteur veille sur la ville de Rio du haut du Corcovado. 2 solutions pour y monter : une grande balade à travers la jungle, à pieds, ou un petit train qui nous emmène (presque) au sommet. Pour faire plaisir aux enfants, nous avons donc pris le petit train (et je n’ai pas regretté car la montée est sacrément ardue). Une fois en haut la vue sur Rio est incroyable ! C’est un des grands classiques à faire à Rio, et c’est vrai qu’une fois en haut on se sent tout petit…

-Museu do Amanha (Le musée de demain) :

 

A faire un jour pluvieux ! Ce musée est absolument magnifique, toute la scénographie est recherchée, adapté aux enfants ; à plusieurs endroits, des bornes interactives sont proposées. Les enfants ont adoré le mur de photos de tous les cours d’eau de la planète !. Le musée est centré sur la création de l’univers, l’avenir de l’humanité. L’architecture du bâtiment est également splendide : de larges baies vitrées laissent apercevoir la vue sur la mer, les courbes intérieures des couloirs sont toutes arrondies…

Plusieurs installations sont proposées, avec des thèmes différents : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Les installations sont belles, poétiques, interactives, nous invite à la réflexion, à notre échelle et à l’échelle du monde.

Petit conseil : prenez un gilet ! La clim est toujours un peu trop forte…

-Les magnifiques paysages d’Ilha Grande

 

Ilha Grande est une île à 160 km au sud de Rio. Y arriver se mérite ! Nous avons mis plus de 5h pour y accéder. Mais une fois sur place toute la fatigue du voyage s’efface pour laisser place à l’émerveillement. Aucun véhicule ne circule sur l’île, les rues sont faites en sable, les gens marchent pieds nus…nous avons assisté à plusieurs moments magiques ! Les couchers de soleil qui sont splendides, de tellement de couleurs qu’on ne peut pas toutes les nommer ; le coucher de soleil correspond aussi à la sortie des crabes, qui se dirigent vers la mer. Des centaines et des centaines de crabes énormes ! Enfin, un soir nous avons assisté à quelque chose que je n’avais jamais vu ailleurs : un lever de lune. Derrière la montagne la lune s’est levée et est montée dans le ciel, avec une luminosité éclatante. C’était tout simplement incroyable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-La ville de Paraty

Paraty est à 50 km au sud d’Ilha Grande (bon on a quand même mis 2h pour s’y rendre..) et a été fondée en 1667 à la suite de la découverte d’or dans les montagnes du Minas Gerais. La ville fut construite dans le plus pur style colonial ! Toutes les maisons sont blanches avec un encadrement des fenêtres de couleur. Paraty s’est enrichi rapidement en devenant rapidement le port duquel partent les navires qui transportent l’or et les richesses vers Lisbonne. Nous avons profité de la beauté de la ville, nous avons aussi passé une journée à la plage à ne rien faire (à part monter au fort de Paraty le matin, mais une fois en haut à 10h il a fallu réfléchir à comment occuper le reste de la journée), nous avons également découvert la Costa Verde et ses distilleries de cachaça, ses cascades au milieu de la jungle, ses toboggans naturels…

Notre pause à Paraty est vraiment un gros coup de cœur de notre voyage !

Nos déceptions

-Les trajets en minibus :

Nous avons effectué les trajets entre Rio et Ilha Grande et Paraty en mini-bus. L’avantage c’est qu’il nous prend à une adresse et nous dépose à une autre. Un minibus est venu nous chercher à la maison. L’inconvénient, c’est que si on les premier à être ramassés, on peut mettre un temps fou avant de sortir de Rio : les premiers étaient montés depuis 2h ! Pas évident quand on a les enfants ! Nous avons eu de la chance car nous avons été les derniers ramassés à Rio ; par contre nous n’avons pas eu le choix sur les places et nous avons été parqués au fond du bus. Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie en voiture ! Le bus n’avait plus d’amortisseurs, chaque nid de poule nous faisait sauter au plafond (et il y en avait un paquet !) et le chauffeur collait les voitures de devant à 2 cm près…Nous étions montés depuis 10 minutes qu’il avait déjà tamponné la voiture de devant : le ton était donné ! Ensuite on a enchainé les marches arrières sur l’autoroute parce que le chauffeur avait raté la sortie, doubler dans les virages, et la clim pendant des heures qui fait tomber la température à moins de 10 degrés…. Mais enfin, ça fait aussi partie du voyage !

Il faut savoir qu’en temps normal au Brésil la conduite est assez sportive…

-Les excursions en bateau à Ilha Grande :

Après presque 3h de route, le trajet n’était pas fini…il fallait ensuite prendre un bateau pendant 45 minutes, et malgré une mer agitée nous avons eu le plaisir de regarder le soleil se coucher sur la mer...c’est encore aujourd’hui un très beau souvenir !

Les activités à Ilha Grande sont orientées sur la nature : randonnées ou excursions en mer. Nous avons pris un bateau de pêcheur, qui malgré un parcours très touristique nous a emmené dans des coins paradisiaques où nous avons nagé avec des poissons multicolores dans une eau translucide.

Nos galères :

 

-Ne pas réussir à retirer des sous dans une banque

En voulant retirer des sous un soir à Paraty, ma carte ne fonctionnait pas ! Dans une première banque, puis une deuxième…je me voyais déjà seule à mendier dans les rues avec mes deux petits pour s’acheter de quoi manger ! Petite panique qui n’a duré qu’un temps quand on m’a expliqué que ma carte n’étant pas brésilienne elle ne passait pas dans toutes les banques. J’ai pu trouver une banque internationale où ma carte a été acceptée. OUF !