La Réunion

Enceinte de 6 mois

Pour visionner la vidéo de notre séjour, c'est ici !

Après avoir passé des vacances au soleil en plein hiver l’an dernier en Afrique du Sud, nous avons eu envie de réitérer. On a cherché les mêmes critères : du beau temps et un peu de chaleur, beaucoup de nature et surtout peu de décalage horaire. Il nous fallait aussi des billets abordables à 4. Voilà comment nous nous sommes décidés pour La Réunion ! C’était clairement un pari risqué ; nous étions 8 mois avant (jamais pris des billets aussi tôt !) et surtout nous savions que nous voyagerions probablement avec un petit bébé in utero.

Mais la vie est une prise de risque alors nous nous sommes lancés, et quelle belle décision !

8 mois après nous embarquons donc pour un vol de 11h, le jour de mon 7ème mois de grossesse, pour cette île française du bout du monde. Ce voyage s’annonçait particulier. Déjà parce que c’était notre premier voyage lointain à 4, ensuite parce qu’il tombait à pic après des mois très difficiles au travail, et bien-sûr parce qu’on ne voyage pas de la même manière enceinte.

J’avais donc organisé le voyage en conséquence. J’ai fait le choix de faire plusieurs petites étapes plutôt qu’avoir un ou 2 points de chute et rayonner ensuite. L’île a beau faire un tiers de la Corse, les durées de déplacement peuvent être rallongées en raison des bouchons. Les billets premiers prix avec Air France ne comportent pas de bagage en soute. Nous avons donc voyagé avec chacun une valise cabine + un petit sac à dos. Pas d’attente donc à l’aéroport pour récupérer les affaires. Nous avons loué une Twingo avec Jumbo Car, aucun problème pour récupérer la voiture et la rendre ensuite (attention, ils demandent le nettoyage intérieur du véhicule à sa remise !)

En plus, nous avons eu une voiture toute neuve, il y avait 6 kilomètres au compteur !

 

Nous avons fait 5 étapes pour 14 nuits sur place (itinéraire sur carte à retrouver à la fin de l'article)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint-Denis

A notre arrivée à Saint-Denis nous avons dormi 2 nuits chez une amie de mon père, dans les hauteurs de la ville. Une bonne entrée en la matière ! Elle nous a fait découvrir les plantes, fleurs et arbres fruitiers de l’île, ainsi que les spécialités culinaires.

Elle nous a aussi présenté ses 14 (!) tortues et fait un petit cours de langue créole : la marmaille (les enfants), les cases (en haut = appartement, en bas = maison), le cabot (le zizi, oui oui) ! On la remercie encore de son accueil.

A Saint-Denis nous avons remonté la rue de Paris et regardé les grosses maisons coloniales, plus ou moins bien conservées, jusqu’au jardin de l’Etat où nous avons admiré ses magnifiques fleurs et espèces endémiques. Un petit havre de paix, idéal pour les enfants les jours de grosse chaleur – ne pas oublier les maillots de bain, il y a des jeux d’eau.

Nous nous sommes également promenés au Barachois, sa jolie promenade sur le front de mer en fait un endroit magnifique et très agréable pour manger une glace en regardant les vagues de l’océan… De là le coucher du soleil est superbe !

Nous sommes ensuite partis pour 2 nuits dans le cirque de Salazie. Sur la route on s’est arrêtés à 2 cascades : la cascade Niagara, assez immense (d’où l’impression d’être des petits Playmobil sur les photos) et la cascade des Délices, bien plus petite mais où l’on peut se baigner. On a également fait une pause pique-nique au bord de l’océan indien. Une vue superbe et un moment très relaxant

Hell-Bourg

Changement radical de décor avec la route pour Hell Bourg. De la végétation partout, une route qui serpente au milieu des montagnes, et des cascades, par dizaines, qui sortent de nulle part…on pensait avoir moins chaud en prenant un peu de hauteur, mais non ! Le ciel est vraiment gris, on attend la pluie…qui ne vient pas. Donc on visite un peu le village que l’on nomme « plus beau de toute la Réunion », ses jolies cases colorées, et toujours, pour mon plus grand enchantement, des fleurs partout.

Hell Bourg, petit village aux sources vertueuses, fut un haut lieu du thermalisme à La Réunion jusque dans les années 1930. On se décide à faire la petite balade qui descend jusqu’aux anciens termes. Très facile et vraiment courte, mais attention il y a beaucoup de marches ! Une fois en bas on peut passer un bon moment à pique-niquer, goûter ou simplement bouquiner, comme l’a fait ma fille :)

Nous avons fait également une rando assez sympa pour avoir une vue sur tout Hell Bourg et l’intérieur du cirque, celle des sources Manouilh.

Attention, tout le monde vous le dira : pour profiter des vues à La Réunion, il faut partir (très) tôt ! Les nuages montent souvent dès 9h et bouchent totalement la vue. Nous n’avions pas prévu de marcher car le temps annoncé était pluvieux (et les pluies à La Réunion ce n’est pas le petit crachin…) Mais quand on s’est levé, surprise ! Un grand soleil. On est donc rapidement partis, et on a eu de la chance, car 20 minutes après notre arrivée au point de vue, en 1 minute les nuages se sont levés et on ne voyait absolument plus rien !

J’aurais adoré faire la rando du Trou de Fer, mais enceinte de 6 mois il faut se rendre à l’évidence, je ne peux pas marcher tous les jours…une bonne occasion de revenir !

A Hell Bourg, il faut absolument goûter le gratin de chouchou, une spécialité locale ! Ce petit légume vert pousse partout dans la région, et tout le monde en sert ; nous avons eu la chance d’y gouter chez l’habitant qui nous logeait et qui l’avait préparé « à sa façon », en gratin avec des lardons.

Une petite visite sympa également, la Maison Folio, une ancienne maison créole de 1870, toujours habitée aujourd’hui par une grand-mère et ses chats ! Nous sommes arrivés trop tard pour profiter de la visite guidée mais nous avons pu découvrir par nous-même la maison avec ses jolis lambrequins traditionnels et son jardin rempli d’espèces exotiques toutes plus belles les unes que les autres.

Nous avons ensuite quitté cet adorable petit village, sous une pluie tropicale, pour rejoindre la côte. Ouvrez les yeux sur la route, surtout en temps ou en lendemain de pluie car de nombreuses cascades sortent des montagnes et c’est un spectacle incroyable !

Nous avons pu voir la cascade du Voile de la Mariée (visible depuis la route) après une nuit de pluie, sacrément impressionnant !

Sur la route nous nous sommes arrêtés à la Coopérative de Vanille de Bras Panon. Nous ne pouvions pas découvrir l’île Bourbon sans connaître les secrets de la vanille ! La visite ne dure pas trop longtemps, parfait pour les enfants, et permets de connaitre l’histoire et le processus de ramassage et séchage de la vanille. Evidemment, un petit tour à la boutique en partant complète cette visite très sympathique !

Piton-Sainte-Rose

Notre 3ème étape se situe sur la côte est de la Réunion, et sera le point de départ de notre visite de cette région. Sur la route nous avons visité la jolie église de Sainte-Anne et le pont suspendu de la Rivière de l’Est, aujourd’hui abandonné.

A ce moment-là du voyage, le volcan du Piton de la Fournaise est entré en éruption depuis quelques jours, mais la coulée de la lave est invisible, cachée par de nombreux nuages bas.

Par une chance inouïe, quand nous arrivons à proximité, les nuages se dérobent et laissent visible une coulée de lave relativement courte. Ici chaque éruption est une fête et nombre de réunionnais sont venus en famille ou entre amis, avec l’apéro, voir la coulée à la tombée de la nuit. Nous y passerons nos 3 soirées, fascinés par le premier volcan en éruption de notre vie que nous voyons !

Lors de notre séjour à l’est, nous avons profité des paysages spectaculaires liés au volcan. On a peine à se rendre compte à quel point certaines coulées ont été gigantesques, coupant la route pour plonger dans la mer. Aujourd’hui il reste cette zone incroyable, « le Grand Brulé », des étendues immenses de roches volcaniques désertes. Selon les dates de coulées des végétaux commencent à repousser, montrant encore une fois à quel point la nature reprend rapidement ses droits, peu importe les circonstances.

Nous avons également fait l’incontournable balade de l’Anse des Cascades, parfait et facile avec les enfants. Un petit sentier qui longe l’océan, ombragé pour la plupart du parcours, des montées, des descentes, l’air marin et de nombreuses roches volcaniques, vestige d’éruptions anciennes. N’oubliez pas de prendre de l’eau !

C’est là que nous avons également fait notre plus grande rando, au départ de Takamaka. J’avais repéré une rando qui paraissait « facile » avec des enfants, et surtout enceinte. La route monte, monte, monte pour arrivée à la centrale hydraulique EDF, logique pour cette vallée recevant 6 à 7m d’eau par an, en faisant un des endroits les plus arrosés de la planète !

Il y a plusieurs rando au départ de la centrale, nous avons fait celle-ci, je vous recommande d’ailleurs ce site recensant un très grand nombre de rando à La Réunion : https://randopitons.re/randonnee/1010-barrage-bras-patience-depuis-centrale-electrique-takamaka

A faire le matin, tôt comme toujours sur l’île pour profiter de la vue et surtout le sentier est totalement ombragé en début de matinée. Nous sommes arrivés sur place à 7h, on a pris un petit déjeuner sur le parking et nous avons débuté la rando sans personne autour de nous, au milieu des chants d’oiseaux et du soleil déjà haut. C’était super ! Personnellement, je n’ai pas trouvé cette rando « facile » comme indiqué, peut-être à cause des mon état de grossesse avancé, par contre les enfants n’ont pas râlé une seule fois. Je pense que c’est lié au côté « ludique », on a traversé des petits ruisseaux, un pont, et surtout il y avait des câbles tout le long du sentier pour s’aider. A la fin, plusieurs échelles pour finir sur le barrage de Bras Patience.

On a adoré y arriver tôt (même si le lever des enfants fut plutôt laborieux), prendre le petit dej en admirant la vue panoramique, et faire cette rando vraiment chouette. En redescendant, un énorme rocher bouchait une partie de la route. Il n’y était pas à l’aller quand on est montés…ça fait sacrément bizarre de se dire qu’on a échappé à ça si c’était tombé sur la voiture ! On ne serait pas là pour vous raconter tout ça, c’est sur…

Il se trouve que la route est régulièrement fermée pour cause d’éboulement, mais ça vaut quand même le coup de monter jusqu’à 2km avant la centrale où une grande zone de pique-nique a été aménagé. Un bonheur de pique-niquer en redescendant après notre grande balade du matin !

On avait aussi envie de se rafraichir car cette étape fut la plus chaude de notre séjour. Malheureusement il y a peu de cascades dans le coin et le littoral n’est pas fait pour la baignade (grosses vagues, requins, on se contentera d’y tremper les pieds !) Pour se baigner dans le coin ? Pensez Bassin Bleu ! De nombreux aménagements ont été réalisés pour se baigner, une zone de jeux d’eau a été crée pour les enfants. A profiter sans modération ! Attention, c’est vite plein, y compris en pleine journée, y compris hors vacances scolaires…

C’est enchanté par nos 3 nuits à l’est que nous rejoignons ensuite Saint-Joseph pour découvrir le sud sauvage ! La route des laves pour y aller est fabuleuse, on dirait le décor d’un film ! On se sent si petit face à l’immensité des coulées de lave.

Sur la route on fera un stop au Jardin des Parfums et des Epices, un petit paradis offrant un condensé de la richesse de la flore réunionnaise : plantes, épices, palmiers, fougères, orchidées…le tout dans un parfum formidable ! Le mieux est de réussir à profiter d’une des 2 visites guidées (le matin ou l’après-midi) avec un guide, bien plus intéressant qu’une déambulation, seul dans le grand jardin…on y découvre le café, le poivre, la vanille, la cannelle, le curcuma, la noix de muscade…directement sur l’arbre ! on a appris plein de choses. Néanmoins ça peut être un peu long pour les enfants

Saint-Joseph

Une des balades incontournables dans le sud, c’est celle de Cap Méchant. Un matin, réveillée très tôt, j’y suis partie seule pendant que tout le monde dormait. Je n’étais pas frustrée de les attendre et ils n’étaient pas frustrés de se lever alors qu’ils avaient besoin de repos ; tout le monde était content !

Cet endroit est vraiment magnifique, et quand j’y suis allé il n’y avait personne (oui c’était un peu flippant du coup, en plus apparemment il a une vieille dame un peu folle qui rode dans le coin – si si c’est vrai ! elle est renommée, cherchez sur Google ! bon je ne l’ai pas croisé donc je ne peux pas vous raconter). C’est un super lieu pour pique-niquer, il y a un tas de petits kiosques en bois disséminés sous les filaos, mais aussi un super lieu pour admirer les falaises de laves offrant un paysage déchiré se jetant dans les vagues et le bleu de l’océan ! En plus il y a une pelouse très très douce qui a poussé sur ce paysage incroyable, ça vaut le coup de s’y allonger tranquillement pour profiter de l’endroit.

On peut aussi, comme je l’ai fait, longer le sentier du littoral. Je trouve qu’il n’y a vraiment rien de plus fascinant que de regarder le spectacle de la nature. Et de voir d’immenses vagues s’écraser sur les roches volcaniques, comme si l’océan était furieux, j’aurai pu y passer des heures si le soleil n’avait pas été si chaud !

Dans le coin, pour trouver un peu de fraicheur on peut monter à la cascade Langevin. La montée longe la rivière du même nom où il doit faire bon pique-niquer le week-end ! La cascade est plutôt chouette, par contre on ne peut pas s’y baigner (mais dans la rivière si, à condition d’aimer l’eau (très) froide !)

Après avoir vu de nos propres yeux une coulée de lave, on a voulu en savoir plus sur les volcans. On s’est donc rendu à la Cité du Volcan. L’occasion de prendre un peu de hauteur (et un coup de frais !). J’en avais entendu beaucoup de bien et c’est vrai que c’est assez complet, cependant je ne l’ai pas trouvé très accessible pour les enfants – je rappelle que les miens ont 7 et 11 ans, donc suffisamment grands et pourtant j’ai trouvé que c’était très peu à leur portée. Ils ont bien aimé les différents films en revanche, sûrement plus parlant pour eux.

Il y a d’autres choses qui ont l’air sympa dans le coin, mais qu’on a pas testé faute de temps : la maison du Curcuma, le labyrinthe En Champ Thé, la plage de Grande Anse, le domaine du Café Grillé…il va VRAIMENT falloir qu’on y retourne !

En revanche on a pu se baigner dans la piscine naturelle de Manapany les Bains. A faire ! Une baignade dans l’océan mais protégés des requins et des vagues. N’oubliez pas les masques et tuba, on peut y observer des poissons

La Saline Les Bains

Ce fut notre dernière étape, sur la côte ouest, celle où on peut se baigner dans le lagon. Nous avons bien profité de nos 4 dernières nuits à La Réunion ! Notre petit appartement avec jardin était situé à 300m de la plage où nous avons fait un petit saut chaque jour en fin de journée (il faisait si chaud le reste du temps !), celle du Trou d’Eau, parfaite pour nous car très peu de monde. Nous avons testé aussi celle de Saint-Gilles les Bains mais nous avons moins aimé – en revanche il y avait des arbres en haut de la plage, très bien pour les enfants !

En plus, sur la plage du Trou d’Eau, il y a 2 trucs super à faire :

-un tour en kayak transparent dans le lagon. Attention, même en basse saison il faut réserver ! Avec un guide vous partez pour 1h30/2h dans le lagon, à la découverte des poissons et des coraux. Plein d’infos intéressantes, et ludique pour les plus petits qui pourront voir les poissons directement du bateau, sans se pencher ! Vous pouvez aussi louer les kayak sans guide, et des paddle. Une chouette activité à faire plutôt le matin, quand il ne fait pas encore trop chaud.

Après le kayak, il faut reprendre des forces !

 

-Filez à l’Uni Vert, à 2 pas sur la plage. Un resto les pieds dans le sable et vue sur mer, soucieux de l’environnement et proposant des plats avec des produits locaux et sains ! Nous y avons diné un soir, on a tellement aimé qu’on y est retourné le matin du départ pour un petit dej d’adieu à La Réunion (oui toutes les excuses sont bonnes). Il y a un coin jeux pour les petits, pendant que les plus grands pourront jouer sur la plage entre 2 plats !

Pour rester dans l’ambiance aquatique, ma grande et mon chéri ont fait un baptême de plongée. Il y a plusieurs clubs à Saint Gilles, ils ont plongé avec Bleu Marine Réunion, une super expérience pour eux. A partir de 8 ans, donc pendant ce temps-là avec mon petit nous sommes allés prendre un petit déjeuner sur la plage (j’ai l’impression qu’on a fait que de prendre des petits déjeuners...) et nous avons visité l’aquarium de Saint Gilles, qui plaira à coup sûr aux enfants !

A visiter aussi, Kélonia, un centre de recherche, d’intervention et de réhabilitation des tortures, mais également musée et centre de recherches. Une super visite bien adaptée aux enfants, comptez au moins 2h ! On peut y observer des tortues blessées ou malades qui seront relâchées en mer une fois remises sur pied, mais également découvrir une exposition retraçant l’histoire des tortures marines dans l’histoire du monde…bref une visite qui plaira à tous.

Enfin, j’aurais adoré faire une rando dans le cirque de Cilaos mais en fin de séjour il m’a fallu lever le pied pour cause de contractions nombreuses…je n’ai tout de même pas résisté à l’envie d’aller jeter un œil au Maïdo, le 2ème site naturel le plus visité de l’île. On s’en est vite rendu compte au nombre de cars qui montaient, chargés de touristes allemands.

La vue exceptionnelle sur le cirque de Mafate et la baie de Saint-Gilles de l’autre côté se mérite ; la route est longue et sinueuse. Encore une fois, il faut arriver tôt. A 9h15 la vue était déjà totalement bouchée par les nuages. Une fois sur place, le point de vue nous permet d’arriver tout le cirque de Mafate, accessible uniquement à pied et/ou en hélicoptère. Il nous faudra vraiment revenir pour une chouette rando avec nuit en refuge !

En redescendant nous nous sommes arrêtés au marché de Saint-Paul, où nous nous sommes régalés de noix de coco fraiche et de samoussas cuits devant nous. A voir ! Enfin, toujours à Saint-Paul, arrêtez-vous chez le glacier La Magie des Glaces ; les meilleures glaces de l’île, c’est ici ! Canelle, vanille, passion-géranium, citron-basilic, mangue…un délice !

Pour conclure, la Réunion en famille c’est une destination idéale, et enceinte également (on a parfois tendance à l’oublier mais c’est la France, donc niveau soin c’est réconfortant de se dire qu’on sera bien pris en charge si besoin ! Quand j’ai consulté une sage-femme là-bas, tout a été pris en charge à 100% comme en métropole).

 

Il y a beaucoup de choses à faire, principalement en plein air mais également en intérieur si mauvais temps. La population sur place est très accueillante et chaleureuse, toujours prête à renseigner et rendre service si besoin !

Il y a des vols directs, de nuit, plus facile à gérer avec des enfants, et pas mal de loueurs de véhicule sur place. Les routes sont en excellent état, bien plus qu’en métropole d’ailleurs !

Bref, on recommande largement la destination. Profitez bien !

...SUR LA ROUTE...
  • Instagram - White Circle

© 2020 par Ma & Ky & Mi

IMG_20200214_094930