© 2019 par Ma & Ky & Mi

Au revoir président !

December 30, 2017

Ça y est, l'heure du grand départ a sonné.

 

Il y a un an et demi je suis tombée malade. Ça s’est aggravé après mon retour du Brésil, et pire encore après mon retour de Malaisie. J’ai vu des dizaines de médecins, passé des dizaines d’examens, mais personne ne trouvait ce que j’avais. Chaque jour j’avais l’impression de tomber un peu plus profondément dans un trou sans fond. Heureusement j’ai toujours gardé le moral et toujours su qu’un jour je verrai la lumière au fond du tunnel. Quand on est tout en bas on ne peut que remonter !

Un jour où j’étais chez moi, dans l’incapacité d’aller travailler, allongée sur mon canapé tout en regardant le plafond en attendant que mon état s'améliore, j’ai imaginé ce grand voyage (oui le plafond a des capacités à décupler les rêves parfois), ces quelques mois loin d'ici voir comment les gens vivent ailleurs.

 

Les voyages te remettent à ta place, car face à l’océan tu redeviens une poussière à l’échelle du monde.

 

Petit à petit j’ai remonté la pente, j’ai compris, j’ai fais des choix, j’ai évolué, j’ai pleuré de découragement, j’ai grandi, j’ai muri. Des mois après, à peu près rétablie, je m’apprête donc à vivre ce grand départ, autant excitée que terrifiée.

 

 

 

 

Cette expérience n’aurait pu être possible sans tout mon réseau, mon clan, ma tribu, Sandrouche je sais que t’aime pas les grands discours mais ma vie sans toi est inimaginable, merci d’être là jour et nuit, dans les périodes les plus belles comme les plus agitées, je suis incroyablement FIÈRE de toi et de la vie que t’as créé malgré les embuches, Leslie parce que toi sans ta présence et ton écoute, sans ton humour qui me ferait pleurer de rire un jour d’apocalypse je sais pas comment je ferais, la roue tourne et c’est ton tour et je suis infiniment heureuse pour toi ! Elisa jamais vraiment loin depuis 24 ans, toujours aussi sensible et attachante, merci pour tout, liées dans les fous rires comme dans les tempêtes (on se comprend), Esin ma chérie parce que toi t’es mon coup de foudre amical depuis les réunions de chantier (et pourvu que ça dure !!), Yann mon tchèque préféré toujours là avec une bouteille de rhum quand il faut me remonter le moral, Arthur malgré nos problèmes de planètes, pour tout ce qu’on a vécu, traversé, partagé ensemble depuis nos 10 ans, merci pour tout, la douceur, la tendresse et tout le reste...les copains du bureau (César et Yannis) toujours là qui savent d’un coup d’œil si c’est une journée avec ou une journée sans...vous n'avez pas idée de comment vous illuminez mes journées parfois ! Ma chef qui m’a (difficilement) laissé partir et grâce à qui se lever pour bosser chaque matin est un plaisir, Perrine et Nico même si la vie nous a éloignés je garde une reconnaissance éternelle pour vous, pour m’avoir ramené des sushis le soir où je suis sortie de la maternité et que seule avec mon bébé je pleurais toutes les larmes de mon corps, Nico pour avoir partagé les premières vacances de ma fille et Perrine pour lui avoir offert son premier body (celui avec la girafe tu te rappelles comme il était mignon ?), Myriam et Betty pour avoir passé 3 ans à se soutenir dans un quotidien professionnel insupportable et avoir partagé nos grossesses, Faïza pour les virées shopping sur les pauses déjeuner, les soirées au Congrès HLM et nos confidences une fois la porte de bureau fermée, Karim et Laura pour nos soirées rhum chez Marion ma chouchoute, pour les fous rires et les longues discussions, merci d'être là après toutes ces années les copains !!  Julien pour tes notes vocales improbables sur Whatsapp t’as intérêt à ne JAMAIS arrêter, Anne mon grain de riz même si t'es une parisienne maintenant je n'oublierai jamais les concerts de Manu Chao allongées au milieu du stade à Montebourg, merci aussi à Antoine pour t’occuper de mes enfants merveilleusement bien, les faire grandir et les ouvrir au monde, merci pour certaines paroles qui résonnent encore « l’amour est le problème des gens qui n’ont pas de problèmes » (et c’est si vrai !), Wax pour tous les conseils ! (le fil dentaire et le bouchon d’évier sont dans le sac).

 

Ma famille, sans qui je ne serai rien, ma maman qui est toujours là, mais comment je ferais sans toi ? Ta patience, ta gentillesse, ton expérience, ta présence sont un réconfort quotidien. Tu es la meilleure grand-mère que mes enfants auraient pu avoir, quelle chance pour eux d’avoir tous ces souvenirs avec toi quand ils seront grands ! Papa je savais que même à distance tu resterais là (et ça nous donne une bonne excuse pour partir encore plus souvent…) merci d’être là pour mes enfants, pour leur faire découvrir la campagne bretonne et les tracteurs ! Mes frères pour avoir prolongé l’éducation de mes enfants, l’un pour ses montages photoshop pourris sur WhatsApp, pour les photos de son chat qui dort, qui mange, qui fait ses griffes, qui est allongé dans la gouttière, pour photographier mes enfants comme personne, l’autre pour ses appels quand il va à la boulangerie, pour porter mes enfants quand on va ramasser des champignons dans la forêt, pour répéter 174 fois les choses « t’as été au crédit foncier ? », merci de faire partie de la vie de mes enfants, vous êtes des repères incroyables pour eux ! Habib « tonton macdo » sur qui j’ai toujours pu compter…merci d’être le lien. La famille élargie, on est trop nombreux pour tous vous citer mais chacun de vous a apporté quelque chose dans ma vie, et contribué à être ce que je suis aujourd’hui !

 

Merci à vous tous de m'avoir tenu la main pendant l'IRM, pour avoir été récupéré mes enfants quand un caillou enrayait l'organisation, merci de m'avoir accompagné à l'aéroport ou être venu nous chercher au train, merci d'avoir rempli nos moments ensemble de joie, merci de jamais bloquer mon numéro même quand je vous soule comme pas possible avec mes messages, merci de me secouer parfois, merci de me soutenir tout le temps, merci, juste merci.

 

Voilà, c’était long, mais si je meure dans l’avion, étouffée par une sauterelle grillée ou terrassée par l’encéphalite japonaise, fallait que vous sachiez tout ça ! merci d’être vous, d’avoir marché à un moment de ma vie à mes côtés, merci à tous ceux qui étaient là à mes 30 ans (quelle soirée pleine d’amour !! merci encore ça m’a porté pendant des mois) pour votre contribution financière au voyage, merci à vous tous qui m’avez poussée, motivée à partir dans les moments de doute.

 

Et maintenant débute le premier jour du reste de ma nouvelle vie. Au revoir président !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ko kood - réflexions

March 16, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents

March 14, 2019

March 6, 2019

February 28, 2019

February 27, 2019

March 16, 2018

March 14, 2018

March 9, 2018

March 4, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags