© 2019 par Ma & Ky & Mi

Les 4000 îles - Champasak

February 13, 2018

Notre première destination au Laos a pour nom Siphandone, soit littéralement "les 4000 îles". Myriade d'îles luxuriantes, elles ne sont que 3 à être habitées. Nous avons posé nos sacs sur celle de Don Khon. Les îles sont propices à la détente et au farniente contemplatif, pile ce qu'il nous fallait !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons donc alterné entre balades en velo

 


Plages et trempette dans le Mékong (pas question de nager et s'aventurer trop loin, le courant est impressionnant !)

 

 


Couchers de soleil

 

 

 


Petite tour en barque avec un pêcheur qui nous a emmené voir les 3 derniers dauphins d'eau douce de l'Irrawaddy, massacrés sous Pol Pot et aujourd'hui espèce en voie de disparition (mais protégé par les habitants car considérés comme sacrés)

 

 

 

 


Découverte des cascades dans un décor majestueusement sauvage - dans lesquelles les laotiens ne se baignent jamais car ils pensent que les chutes captent les mauvais esprits

 

 

 

 

 

 


Gastronomie devant le Mékong (je sens que le laos va nous faire prendre des kilos..)

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été extrêmement bien accueillis par les habitants, des Sabaii Dii (bonjour !) à chaque coin de rue !

Au bout de 5 jours on s'est dit que quand meme il fallait qu'on commence à bouger et donc on est partis vers Champasak. C'est une petite ville plus au nord qui s'étire sur 3km de long, entre Mékong et montagnes...

En général je réserve un hébergement la veille pour éviter de faire le tour des guesthouses avec nos gros sacs en pleine chaleur, mais depuis le début du Laos tout ce que je trouve est hors de prix...on improvise donc sur place.
Très bonne trouvaille aux 4000 îles pour un petit bungalow au fond d'un petit chemin, loin de l'unique chemin de l'île et de ses bruits de moto des 5h du matin, loin des bruits de moteur sur le Mékong, une grande chambre tranquille avec un joli hamac...
Même chose pour Champasak ou le bateau nous débarque au beau milieu d'une auberge (que nous ne choisiront pas...) mais nous tombons au bout de quelques minutes sur une auberge de rêve, avec une grande terrasse pleine de plantes sur le Mékong...
Ils ont une grande chambre disponible, à 5€ la nuit, et même si la salle de bain est commune (et très propre) on a l'impression d'être les rois du monde ! 

 

 

 

 

 



On continue à se reposer parce que les voyages, c'est pas les vacances ! Et qu'on est partis depuis presque un mois et demi, on est arrivés à un moment de notre voyage où on a besoin de se reposer...
Le voyage est fatigant parce qu'il' nous fait perdre nos repères. Le cerveau fatigue de devoir parler/comprendre et jongler entre plusieurs langues, il faut puiser dans nos ressources de positif quand tu sens que tu te fais avoir, il faut toujours trouver des solutions quand on a une galère parce qu'on a pas le choix !
On a besoin de convertir les devises, d'étudier les possibilités d'itinéraire en prenant les paramètres coût/météo/faisabilité avec les enfants/temps de transport, il faut aussi vérifier qu'on explose pas le budget, porter les sacs et se motiver quand on est face à une difficulté et que la pensée "mais pourquoi j'ai fais ça et que je ne suis pas resté tranquille dans mon canap ?!" arrive en courant !!
Le cerveau est constamment sollicité, il faut s'adapter à la chaleur, à la langue, à la cuisine, à la culture, au bruit, aux sollicitations..

Bon on va pas faire les victimes hein, mais oui voyager c'est fatigant et je fais bien la différence avec des vacances en bord de mer/piscine ou notre seule préoccupation c'est "margarita ou mojito ?
Et pourtant je n'échangerais pour rien au monde..mais une petite pause de temps en temps on prend avec plaisir !

Cela ne nous empêchera pas de visiter le Vat Phou, classé au patrimoine mondial de l'humanité et considéré comme le berceau de la civilisation khmère, bien avant la fondation d'Angkor. On loue une moto et en voiture Simone, on s'apprête à visiter le temple-montagne sous 37 degrés...
Bon le temple est joli mais il casse pas 3 pattes à un canard non plus (ami des expressions moisies bonjour), par contre le site est superbe !
Plein de frangipaniers, les fleurs préférées de ma fille et moi, qu'elles sont belles, et qu'elles sentent bon ! On a tellement de chance d'être ici il y en a partout !
Quelques photos pour vous rendre compte...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une seconde nuit dans notre petit paradis (tout le village vient manger ici tant c'est beau) puis nous partons à Paksé, à 30 minutes plus au nord, pour une aventure encore différente...

Et surprise du matin, voici le "bus" qui vient nous chercher ! On finit par s'habituer à tout en Asie.. 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ko kood - réflexions

March 16, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents

March 14, 2019